Startup Camp 2017 Brabant wallon #Week2

News - 6 novembre 2017

#

 

Lundi : rien de tel qu’un petit yoga du rire pour bien commencer la semaine ! Quelques « hahaha » et « hohoho » en remuant son corps et en s’aérant les neurones. Certes, la semaine sera courte (sacrosaint 1er novembre oblige) mais pas des plus reposantes.

La réflexion « centrée clients » se poursuit. Le week-end a été propice aux interviews et nos participants partagent leurs découvertes, leurs apprentissages, leurs réflexions et leurs idées. En bon explorateur, chacun a pu en apprendre un peu plus sur ses futurs clients, sur leurs besoins et envies. Certains se rassurent, d’autres s’interrogent. Mais que va-t-on faire de tout cela ? 

 

Première étape : les hypothèses critiques ! Quelles sont les hypothèses, conclusions des interviews et observations que nous devons impérativement valider ? Quelles sont celles qui peuvent mettre notre business en péril ?

Le taux de conversion des clients est-il réellement supérieur à 80% ? Les personnes interrogées sont-elles prêtes à payer pour le service ? Cette fonctionnalité est-elle bien la plus valorisée ? Ce segment est-il bien celui des early adopters ?

 

Identifier ces hypothèses est primordial pour construire son MVP…

 

MVP ? Kézako ? Le Minimum Viable Product, contrairement à ce que l'on pense, n’est pas une version simplifiée du produit. Le MVP est une expérience qui permettra aux startupers de pouvoir tester rapidement et, avec le moins d’effort possible, une ou plusieurs hypothèses critiques. C’est donc une version de son produit ou service qui va poursuivre un but d’apprentissage bien déterminé. 

Quelques idées de MVP de nos startupers :

 

  • Owlthink a opté pour une landing page afin de tester l’attrait de leur service (mise en relation d’entreprises avec des étudiants en graphisme encadrés). Idem pour Eruditio qui teste actuellement l’attrait d’une application innovante d’apprentissage des langues.
  • L’organisation d’un événement pour Eddorado qui lui permettra de tester l’intérêt et la valeur ajoutée de la mise en contact d’étudiants de rhéto avec des profils métiers.
  • La proposition de séance de massage bébé pour le projet « Spa bébé ».
  • Une version minimaliste mais fonctionnelle de la future caravane de Dog Wash réalisée avec une tonnelle et un matériel de lavage de base, basé à l’entrée d’un club canin.

 

 

Alors que les équipes fulminent d'idées de MVP les plus folles, les coaches s’apprêtent à faire une annonce. Cette semaine est celle d’un challenge tout particulier qui, à son annonce, a laissé nos campeurs médusés. Le challenge : VENDRE !

Aka : « ramener le plus d’argent possible en effectuant des ventes d’ici à dimanche 22h ». Compétition ouverte entre les cinq écosystèmes (aka Liège, Namur, Hainaut, Luwembourg et BW), ce challenge invite chaque participant à faire preuve d’imagination et de débrouillardise pour plonger dans la réalité de la transaction financière. On a senti le stress monter et les visages blêmir.

Qui a dit que le Startup Camp, ça serait facile tous les jours?

 

Afin de ne pas lancer nos campeurs dans le vide sans un minimum de préparation, nous terminons la journée par une séance de jeux de rôle. Chaque startuper doit relever un défi symbolisant une vente et obtenir quelque chose de l’un des coaches. Un moment à la fois drôle et grinçant, révélateur des personnalités mais également des difficultés que l’on peut rencontrer lors des ventes : objections répétées, inattention, incompréhension, manque d’assertivité pour n’en citer que quelques-uns. 

 

 

Vendredi est l’occasion d’analyser les premiers résultats et de booster nos participants ! Alors que certains sont en pensées avec nous, en train de vendre comme des damnés, d’autres se posent encore sur l’objet de leurs ventes et se prépare pour un week-end hyperactif. À coups de posts motivants sur le groupe Facebook, les uns et les autres se motivent dans un formidable esprit d’équipe.

Dimanche. 22h. Les résultats sont tombés et c’est avec fierté que nous annonçons que le Startup Camp BW a permis de générer un chiffre d’affaires de 2.900 €. Bravo!

 

Un petit hip hip hip hourra pour nos vendeurs qui se sont données à fond pour relever ce challenge ! On célèbre ça vite fait et on se remet au boulot : la 3ème semaine débute déjà et il n’est pas question de s’endormir sur ses lauriers !   

 

Merci à Jonathan, coach de ce #StartupCampBW pour le retour en mots et en image sur la #week2.

En route pr la #week3!

Avec: NEST'up & DigitalBW

Contact

Zoning Sud zone II
Rue de l'Industrie, 20
1400 Nivelles Belgique

+32 (0) 67 88 36 11

info@capinnove.be

Je veux plus d'informations sur :

Merci pour votre message.

Nous vous répondrons dès que possible.